Planté au milieu des vignes d’une bourgade de 703 habitants (chiffre de 2015 !), le Château Suau permet à notre équipe de travailler toute l’année loin de l’agitation frénétique de la ville. Mais qu’en est-il de vivre à la campagne ? Nous vous présentons les avantages et les inconvénients d’une vie au cœur de la nature.

Moins de pollutions (sonore, lumineuse and co)

Poser ses cartons au milieu des champs, c’est d’abord l’assurance de ne pas être dérangé par le bruit. Et de redécouvrir que le silence est un vrai luxe dont on doit malheureusement apprendre à se passer en s’installant dans une métropole. A la campagne, nul danger d’être dérangé par les klaxons des voitures, le ronron des bouchons et le hurlement de la télévision. Au pire, peut-être serez-vous (rarement) incommodé par le cri d’un animal non identifié ?

Pas de pollution sonore à déclarer donc et moins de pollution tout court ! Habiter à la campagne, c’est l’assurance de respirer un air plus sain, loin des pots d’échappement et des particules qui agressent l’organisme. Avez-vous remarqué que l’on perd facilement un ou deux degrés en s’éloignant des cités ? Il faut dire que la contamination réchauffe la température…

Vivre à la campagne

Maison VS Appartement : vivre au cœur de la nature

Autre avantage de quitter la ville : avoir la possibilité d’habiter en maison, les prix de l’immobilier étant nettement moins élevé qu’en agglomération. Idéal pour ne pas être dérangé par les allées et venues des voisins du dessus et/ou de la musique à fond de ceux du dessous.

Demeurer dans la pampa, c’est également l’occasion de pouvoir cultiver son propre potager, voire même son propre vignoble ! La promesse d’une alimentation plus saine et d’économies financières non négligeables. Peut-être cela fera-t-il naître en vous une vocation de viticulteur ? Si oui, nous vous donnons tous nos conseils pour suivre une formation d’œnologie !

Choisir la campagne vous permettra en outre d’avoir des kilomètres d’espaces verts rien que pour vous. Loin des squares bondés des villes, les bois/forêts/champs (ne rayez aucune mention inutile) offrent un véritable terrain de jeux pour les petits et de balades pour les grands (ou l’inverse !).

Dernier atout et pas des moindres : les relations sociales. S’il n’est pas toujours aisé de lier des amitiés au cœur des cités, il est plus facile de nouer des liens dans des coins reculés où les gens sont plus détendus. Vivre à la campagne, c’est l’assurance d’être moins stressé et donc plus facilement ouvert aux autres.

la vie à la campagne

La vie à la campagne n’est pas un long fleuve tranquille

Avant de franchir le pas et d’abandonner votre appartement en centre ville, nous vous invitons à prendre le temps de réfléchir aux changements qu’implique un déménagement au milieu de nulle part.

Si les véhicules ne sont pas nombreux en milieu rural (on ne compte pas les tracteurs dans le lot !), ils sont indispensables afin de pouvoir se déplacer. Le moindre besoin se traduira par l’obligation de démarrer la voiture : faire les courses, poster une lettre, accompagner les enfants à l’école, aller au cinéma, boire un verre et même aller travailler. Vous l’aurez compris : la distance se révèle être l’inconvénient numéro un, lorsqu’on choisit de poser ses cartons à la campagne.

La solution à envisager : opter pour un village où les transports en commun sont développés. Idée numéro deux : vivre dans le centre du hameau ou à proximité immédiate des commerces de nécessité. On vous conseille également de choisir un logement à proximité de votre lieu de travail… ou l’inverse !

Seul au monde ?

Autre donnée qui pourra refroidir les candidats à une vie loin de la civilisation : l’isolement. Ce qui peut être un argument pour certain peut se révéler stressant, voire effrayant pour d’autres. Le silence, la solitude, la peur de l’effraction… Pour ceux que cela inquiète, on vous suggère de choisir une habitation posée au cœur d’un lotissement. Ainsi, vous ne serez pas (complètement) seul au monde.

Chaque atout de la campagne (voir notre premier paragraphe) pourra se transformer en désagrément pour certains. Nous recommandons donc à tous les futurs campagnards de bien peser le pour et le contre d’une t(b)elle décision, et surtout de construire une vie à la campagne qui leur ressemble parmi les moult possibilités.

Vous avez franchi le pas et adorez votre nouvelle vie : venez nous raconter en commentaire !