Ah qu’elles sont jolies les réserves de notre pays ! On en compte presque 350 qui déploient fièrement une faune et une flore de toute beauté. Nous vous emmenons en promenade au cœur des réserves naturelles de Gironde, à deux pas de Bordeaux. Suivez le guide…

Réserve naturelle Gironde

Les réserves naturelles, qu’est ce que c’est ?

Avant de partir en promenade, rappelons ce qu’est une réserve naturelle. Il s’agit de zones protégées, sur terre ou en mer (le domaine public maritime). En France, elles peuvent compter sur une réglementation qui assure leur protection et éventuellement une gestion restauratoire. Toutes les réserves se regroupent au sein d’une association dénommée “Réserves Naturelles de France”.

Il existe trois types de réserves naturelles dans notre pays : les réserves naturelles nationales (RNN), les réserves naturelles régionales (RNR) et les réserves naturelles en Corse (RNC) qui possèdent un statut particulier compte tenu de la situation à part sur l’Île de Beauté.

Au 1er janvier 2019, on comptait 348 réserves naturelles en France réparties sur 67 810 535 hectares (302 198 ha environ dans l’hexagone et 67 508 337 ha dans les DOM TOM) :

  •      167 réserves naturelles nationales (67 684 194 ha terrestres et maritimes, en métropole et outre-mer)
  •      174 réserves naturelles régionales (39 718 ha)
  •      7 réserves naturelles de Corse couvrant 86 624 ha.

Les réserves abritent en outre 70% des habitats naturels jugés prioritaires en Europe, 82% des espèces de mammifères menacées et 79% des espèces d’oiseaux en danger. Comment joindre l’utile donc (leur protection) à l’agréable (la découverte de paysages époustouflants).

Les réserves naturelles en Gironde

Saucats et La Brède

Nichée à quelques 20 kms de Bordeaux, cette réserve naturelle géologique s’étend sur plus de 75 hectares. Outre sa fonction de protection des roches et des fossiles que l’on peut des rives du ruisseau le Saucats et son affluent le Brousteyrot, elle permet de jolies balades à pied de 12km et 8km.

Le Banc d’Arquin

Postée à l’entrée du Bassin d’Arcachon, en face de la dune du Pilat, la réserve du banc d’Arguin trône fièrement à 107 mètres d’altitude. Constituée d’un ensemble d’îlots sableux, elle se modifie au fil du temps, des humeurs du vent et de la volonté des courants. En plus de la beauté de ses paysages, elle offre la possibilité de rencontres surprenantes avec différentes espèces protégées (et à noms amusants) : linaire à feuilles de thym, zostère marine, sterne caugek, huitrier-pie ou gravelot à collier interrompu.

Près salés d’Arès – Lège Cap Ferret

On part au nord du bassin d’Arcachon, avec cette réserve qui déploie ses 496 hectares entre environnement urbain et transition continue de milieux naturels : vasières, prés salés (la plus vaste étendue d’Aquitaine), ourlet dunaire, dune boisée, forêt… C’est d’ailleurs ce qui fait sa spécificité dans la région. Zone importante pour la migration, l’hivernage et la reproduction de nombreux oiseaux à observer, elle vous invite à ne pas oublier votre paire de jumelles…

Réserve naturelle Cap Ferret

L’étang du Cousseau

Installée à 47 kms de Bordeaux, cette réserve évolue entre les deux grands lacs du Médoc : Carcans-Hourtin au nord et Lacanau au sud. Au menu des réjouissances visuelles à travers le sentier d’interprétation balisé : la découverte d’une grande variété de milieux des Landes de Gascogne, à savoir l’étang (comme son nom l’indique) mais aussi les marais et les dunes boisées.

Dunes et Marais d’Hourtin

Avec ses 2150 hectares,  la réserve de Dunes et Marais d’Hourtin est la deuxième plus vaste d’Aquitaine. Cela en fait des kilomètres à parcourir, de la plage à la forêt domaniale, en passant par la forêt communales, dans des milieux lacustres et humides. L’occasion de croiser la route des sympathiques habitants, à l’image d’oiseaux migrateurs, mais aussi de reptiles, amphibiens et mammifères comme la cistude d’Europe, le lézard ocellé, le vison d’Europe ou la loutre.

Les Marais de Bruges

Au programme de la réserve naturelle des Marais de Bruges : des prairies humides, bocage, étangs, Jalles et fossés à admirer sans modération, mais aussi des centaines d’espèces à plumes, poils ou écailles. Plus de 180 espèces d’oiseaux y ont été observées. Côté mammifères, ouvrez l’œil. Vous croiserez peut-être la route d’une genette d’un ragondin ou de visons d’Europe ! Le tout sur sur 262 hectares aux portes de Bordeaux.

Et vous, avez-vous déjà visité l’une de ce réserves ?

 

The following two tabs change content below.
Avatar

Solene Duclos

Avatar

Derniers articles parSolene Duclos (voir tous)