March 13, 2017

vin bio meilleur

Dans le vin, il existe certains clichés tenaces, dont un que nous avons déjà évoqué lors d’un précédent billet de blog : le vin bio, c’est mauvais. Et comme tous les clichés, cette croyance ne rejoint pas la réalité. Aujourd’hui, nous avons la preuve concrète que le vin bio n’est pas seulement aussi bon que le conventionnel, mais aussi qu’il peut être meilleur ! En effet, une récente étude a montré que les vins bios californiens seraient meilleurs gustativement que la plupart des autres vins de ce coin du monde. Regardons ceci de plus près.

L’étude qui dit que les vins bios sont meilleurs

L’étude en question est le fruit d’un partenariat entre l’Université de Los Angeles ainsi qu’une école de commerce bordelaise : KEDGE Business School. Le procédé est simple : récolter toutes les notes des vins notés lors de dégustations à l’aveugle; et les comparer. Cette étude repose sur plus de 74000 vins californiens analysés et dégustés dans de célèbres guides, dont celui du renommé Robert Parker : le Wine Advocate. S’y ajoutent les revues Wine Enthusiast et Wine Spectator. Et il en ressort que sur 100 points, les vins bios s’attribuent une note en moyenne supérieure de 4.1 points que leurs homologues conventionnels.

Certes, les vins étudiés sont seulement californiens, mais ces résultats peuvent s’appliquer à l’ensemble des vins nord-américains, puisque la Californie produit 90% du vin américain. Mais qu’en est-il des vins bios français ?

Le cas des vins bios français : sont-ils meilleurs

Bonne nouvelle ! Les chercheurs français de l’école de commerce se penchent actuellement sur ce qu’il en est au niveau des vins bios de l’hexagone. La date de parution n’est pas encore connue, mais il apparaît que les premières conclusions seraient similaires à ce qui se passe aux USA. Même si cette information est prendre avec des pincettes, il est tout de même notable de relever que le cliché sur la mauvaise qualité des vins bios, en prend un sacré coup. Derrière ceci, il est à souligner la qualité du travail des vignerons bios, qui en respectant mieux leur sol, tentent de redonner le goût du terroir à ce qu’ils produisent.

Comme nous l’avons déjà expliqué le travail en bio est autrement plus complexe et il faut une réelle recherche de qualité qui motive le vigneron, le plus souvent. Le travail de la terre, l’élimination des pesticides au profit d’une véritable biodiversité dans le sol est enfin reconnu et c’est tout à l’honneur des nombreux vignerons bios qui se lancent de plus en plus nombreux dans l’aventure. Pour une vision plus claire de ce qui se passe dans le vignoble bio, vous pouvez consulter notre article dédié.

Et c’est sur cette dernière bonne nouvelle que nous terminerons cet article : le vin bio est en plein boom. Les chiffres montrent que de plus en plus de vignobles se convertissent à ce type de production. Au début de l’année 2016, plus de 300 nouveaux domaines viticoles ont sauté le pas. Et cela se ressent aussi au niveau de la consommation, puisque les ventes ont augmenté de 10% en une année. Le vin bio nourrit de beaux espoirs !