October 4, 2017

wine

Les vertues d’un bon verre de vin ont déjà fait le tour de tous les magazines santé et des plus grands quotidiens. Cependant, c’est un alcool et il est parfois pris en exemple dans les campagnes de prévention.

En pleines vendanges et foires aux vins, la dernière campagne afin de prévenir les cancers liés à l’alcool a choisi un tire-bouchon pour illustrer son affiche, agaçant forcément le lobby Vin & Société” et toute la filière. Pourtant, le vin est aussi un produit culturel, que l’on partage autour de la table, nous regrettons qu’il ait été choisi pour cette campagne. Ce sont les 500 000 acteurs de la vigne et du vin qui se sont retrouvés stigmatisés et qui ont réagi pour faire redorer leurs valeurs partagées. La CNAOC* a d’ailleurs créé une pétition sur le site www.letirebouchondetrop.fr.

Si le vin en trop grande quantité peut avoir des effets néfastes sur la santé, les bienfaits d’un simple verre de vin ressortent régulièrement des études, notamment sur certains cancers comme le cancer colorectal ou encore le cancer de l’oesophage.

Le problème numéro 1, c’est qu’on ne distingue pas les consommateurs.

“Selon Vin & Société, “la consommation d’alcool a déjà baissé de près de 60% entre 1960 et 2015. Un Français sur deux est un consommateur occasionnel (1 à 2 fois par semaine), 15% sont des consommateurs réguliers et 33% des Français sont abstinents”.”

Quelques bienfaits du vin consommé avec modération :

Info ou intox ? Le vin serait bon pour le coeur. Des scientifiques auraient trouvé qu’une consommation régulière et modérée (pas plus de deux verres par jour) aurait des effets cardio-protecteurs en raison d’un gène que possède 1/6ème de la population.

Les antioxydants, présents surtout dans les rouges, permettent de minimiser le stress et les effets du vieillissement. Le resvératrol se retrouve d’ailleurs dans les cosmétiques anti-rides. C’est aussi lui qui selon l’OMS réduirait 40% des risques d’infarctus grâce à ses propriétés vaso-dilatatrices.

Entre autres études, il est possible aussi, qu’un consommation modérée allonge l’espérance de vie et diminue les effets de la maladie d’Alzheimer mais aussi permette d’empêcher la formation de cellules graisseuses en aidant à l’élimination.

Ce qu’on aime surtout retenir c’est qu’un bon verre de vin partagé en bonne compagnie fait du bien au moral, baisse notre stress de la journée en nous aidant à nous détendre. Avec un repas au restaurant ou préparé à la maison, il fait partie du plaisir d’être ensemble, et participe au bonheur. Ces moments si précieux qui font que notre vie vaut la peine d’être vécue ! Le tire-bouchon est le symbole de cette convivialité. Au château Suau, nous en sommes convaincus ! Santé !

*Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à Appellations d’Origine Contrôlées