Il est sans nul doute l’un des plats les plus plébiscités de l’hexagone, au Pays Basque comme ailleurs ! Et pour cause : le poulet basquaise est un ravissement pour les papilles. Nous vous emmenons aujourd’hui à la découverte de son histoire et sa recette, avec en bonus quelques pistes de vins pour l’accompagner. Suivez le guide !

Histoire du poulet basquaise

L’histoire début dans la région de la Soule, à l’Est du Pays Basque. Il était une fois une délicieuse sauce réalisée à partir à base de pain et de légumes. Elle se fait appeler Basquaise ou piperade, compte tenu de ses origines géographiques.  Avez-vous remarqué que les couleurs étaient celle du drapeau du Pays Basque ? Rouge, vert et blanc !

Depuis la recette du poulet basquaise a légèrement varié pour devenir celle à base de tomates et poivrons que l’on trouve dans les assiettes d’aujourd’hui. On l’utilise également pour accompagner le thon ou d’autres poissons, en fonction des goûts de chacun !

poulet basquaise

Image par RitaE

Le poulet basquaise, la recette

Les emplettes à prévoir pour 4 personnes :

  •   2/3 poulet
  •   2/3 kg de tomate
  •   466.5 g de poivron (verts et rouges)
  •   2 oignons émincés
  •   2 gousses d’ail
  •   13.5 cl de vin blanc
  •   2/3 bouquet garni (assortiment de plantes aromatiques)
  •   4 cuillères à soupe de huile d’olive
  •   Sel et poivre

Les étapes

– Coupez le poulet en morceaux (ou achetez directement un poulet prédécoupé !).

– Ecrasez l’ail et l’oignon, coupez les poivrons en lanières.

– Coupez et pelez les tomates en morceaux (non sans avoir ôter les parties dures du fruit).

– Faites chauffer 4 cuillères à soupe d’huile dans une cocotte. Faites-y dorer les oignons, l’ail et les poivrons pendant 5 min à feux doux en remuant doucement le tout.

– Ajoutez les tomates, salez et poivrez et faites mijoter à couvert 20 min à feux doux.

– Pendant ce temps, salez et poivrez les morceaux de poulet puis les faire dorer dans l’huile d’olive

– Lorsque les morceaux sont prêts, ajoutez-les à la préparation « tomates poivrons ail oignons », couvrez-la, ajoutez le bouquet garni et le vin blanc, et laissez cuire pendant une trentaine de minutes.

– Faites cuire du riz (blanc, basmati ou sauvage, à vous de voir !)

– Servez le poulet accompagné du riz et dégustez.

Options à ajouter en fonction de votre humeur : du piment d’Espelette et/ou du jambon de Bayonne !

Le poulet basquaise, avec quels vins ?

Maintenant que votre recette est fin prête, il convient de lui rendre honneur à ses saveurs ensoleillées en l’accompagnant des meilleurs vins.

Bonne nouvelle : avec sa personnalité qui sent bon le sud, le poulet basquaise s’accorde aussi bien avec du vin rouge qu’avec un blanc ou un rosé. Evitez cependant les vins trop boisés qui pourraient dénaturer le goût du poulet.

La sauce basquaise fera la paire avec des vins rouges structurés, à l’image des vins du pays, les irouléguy et autres madiran.

Les Bordelais voisins feront également un beau mariage, principalement un cabernet-sauvignon mais pas que ! Un Médoc, Listrac-Médoc ou Haut-Médoc seront des partenaires de choc. Composé à 40% de Cabernet Sauvignon et 60% de Merlot, notre Château Maubert AOC Cadillac Côtes de Bordeaux 2012 sera lui aussi un très bon candidat !

Autres possibilités : un vin du Val de Loire (Saint-Nicolas de Bourgueil, Saumur-Champigny, Chinon ou Côte de Forez), un Côtes du Rhônes Villages, un rouge de Gaillac ou de Fronton.

Côté rosés, on misera sur un spécimen à la personnalité bien trempée : irouleguy toujours, un vin de pays du Lot, un syrah (Languedoc), un spécimen de la Vallée du Rhônes (Lirac ou Tavel) ou un Bandol.

Moins de choix du côté des blancs : la fraîcheur d’un Saint-Mont ou la longueur en bouche (épicée) d’un Saint-Joseph pourront toutefois faire l’affaire !

Il ne reste plus qu’à vous souhaiter un excellent appétit grâce à leur chaleur du pays Basque ! 

The following two tabs change content below.
Avatar

Solene Duclos

Avatar

Derniers articles parSolene Duclos (voir tous)