September 2, 2016

meilleurs plats

On dit souvent que la gastronomie française est la meilleure, mais en sommes-nous bien certains ? Notre cuisine se situe sans conteste parmi les plus raffinées du monde, mais beaucoup de belles – et bonnes – choses se font chez nos voisins européens. Avant d’avoir la réponse à cette épineuse et chauvine question, nous avons décidé de mettre en avant l’art culinaire à la française. Ce qui est magique chez nous, c’est que chaque région sait tirer son épingle du jeu pour proposer des spécialités devenues cultes dans notre beau pays. C’est parti pour un tour de France des recettes !

Le soleil dans votre assiette : la bouillabaisse

Dirigeons-nous tout de suite au soleil, pour découvrir ou redécouvrir une recette qui mélange mer et terre. Rien d’étonnant puisqu’il est originaire de la ville de Marseille. Les origines de la bouillabaisse sont très anciennes, puisqu’elles remontent à l’époque de la Grèce Antique, soit au VIIème siècle avant Jésus Christ. Autrefois, il s’agissait d’un ragoût de poisson, généralement cuisiné avec les invendus ou encore les restes. Très peu raffiné en soi, donc. Aujourd’hui, il s’agit d’un mets de choix qui bénéficie même d’une charte définie, afin de respecter l’originalité de la recette. Globalement, la bouillabaisse est une cuisson de poissons de première fraîcheur, dans du vin blanc, relevée d’ail, d’huile d’olive et de safran. Elle servie sous forme de soupe accompagnée de sa rouille, dans laquelle on ajoute les poissons.

Traditionnellement, elle s’accorde avec un rosé de Provence, mais si vous optez pour une bouillabaisse du sud-ouest, vous pourrez prolonger l’accord mets-vins régional avec notre référence en la matière.

Le cassoulet, emblème du Sud-Ouest

Comment serait-il possible de vous parler du Sud-Ouest culinaire, sans évoquer le cassoulet ? Honnêtement, nous ne voyons pas. Plat associé à la ville de Toulouse, la légende veut que celui-ci aurait permis de remporter des victoires de guerre ! Il paraîtrait que lors d’un siège effectué par les Anglais lors de la Guerre de Cents Ans, les soldats affamés de Castelnaudary (Aude), se seraient concoctés ce fameux plat à base de haricots blancs et de viande pour la première fois, ce qui leur aurait permis de repousser l’assaillant. Il est vrai que ce plat, très calorique, apporte beaucoup de force à celui qui le mange, mais nous pouvons néanmoins avoir des doutes sur ce qui ressemble à une revanche sur l’histoire !

Aujourd’hui le cassoulet est constitué de haricots blancs longtemps mijotés – pour être fondants – du confit d’oie ou de canard, du lard, du jarret de porc, de la saucisse. En termes d’accords, ce plat se marie à la perfection avec un vin rouge tannique, tels que notre cuvée l’Artolie.

La Bourgogne et sa fondue

Vous recherchez un plat très simple à faire et qui fait partie des plats préférés des Français. N’allez pas plus loin que la fondue bourguignonne ! C’est drôle de se rendre compte à quel point plus un plat est simple, plus il est certain de fonctionner ! Vous connaissez très certainement le principe de cette fondue : des morceaux de viandes frits dans un récipient qui contient de l’huile bouillante. Contrairement à ce que son nom laisse penser, cette recette est d’origine suisse, en référence à sa soeur fromagère. La Bourgogne se trouve dans l’origine de la viande usuellement mangée : de la Charolaise. La fondue bressane quand à elle est composée de morceaux de poulet – de Bresse – panés, tandis que l’on remplace l’huile par du vin rouge dans la fondue… vigneronne. Tout s’explique en fin de compte ! Un vin rouge léger s’accordera parfaitement avec la fondue bourguignonne.

La Bretagne, le pays des galettes de sarrasin

Si jamais vous êtes habitués de la Bretagne – ou Breton – vous connaissez la différence entre crêpe et galette. La galette est faite à partir de farine de blé noir de graines de sarrasin. Très souvent salée, elle constitue souvent un plat à elle seule. La recette la plus populaire est la galette complète : il s’agit de garnir la pâte de fromage, de jambon et d’un œuf.

Une autre variante très aussi en vogue en Bretagne est la galette-saucisse. Il vous suffit d’enrouler la galette … d’une saucisse, et le tour est joué ! Et elle a fait des aficionados puisqu’on la connaît dans le monde entier. En Belgique elle est appelée bouquette, est présente au Canada et les blinis d’Ukraine sont parfois confectionnés à partir de sarrasin. Mais une chose est certaine : c’est toujours avec du cidre qu’il faut la déguster !

Il y a une foule d’autres succulents plats de nos régions françaises que nous pourrions vous présenter tant l’engouement pour la gastronomie est forte dans l’hexagone. N’hésitez pas à nous suggérer vos références en la matière. Et bon appétit !